JardinerieJardinerie

ConseilsConseilsProduits et services

Faire affaire avec de vrais experts lorsqu’il est question d’horticulture fait la différence. 
En attendant de nous rencontrer, voici quelques conseils clés qui vous seront utiles.

Les vers blancs (Hannetons)
Rosiers
Vivaces
Entretien Pelouse
Pommiers
Haie de Cèdres
Les Clématites
Gluten de Maïs
Analyse de sol
Conseil de plantation
Fraisier
Asperges
Bleuets
Framboisier
Groseiller / Gadellier
Cèdre

Les vers blancs (Hannetons)

Contrôle de vers blancs (hanneton)
Le hanneton est un gros insecte coléoptère qui s’attaque, surtout à l’état larvaire, à de nombreuses plantes et figure parmi les insectes les plus nuisibles aux pelouses du Québec.

La larve de hanneton se nourrit de racines et l’adulte se nourrit de feuilles.

Donc l’adulte ne fait que très peu de dommage aux gazons, c’est plutôt la larve qui est dévastatrice. C’est souvent au printemps et à l’automne, quand le sol est très humide, qu’elle cause le plus de dégât.

Souvent, les moufettes et autres petits mammifères endommagent le gazon pour se nourrir des larves. La présence de ces animaux et d’autres petits oiseaux qui viennent picorer sur les pelouses est souvent un indice d’infestation.

PRÉVENTION

Une pelouse en bonne santé avec un système racinaire étendu et vigoureux peut tolérer un grand nombre de vers blancs sans signes de dégâts apparents. Pour avoir une pelouse saine, voici notre fiche de conseil à cet effet.

Évitez également de couper le gazon trop à ras en été car les hannetons préfèrent déposer leurs œufs dans une pelouse courte. Maintenez le donc à une hauteur entre 21/2 à 3 pouces du sol. Laissez l’herbe coupée sur place après la tonte.

CONTRÔLE

Si la quantité de ver blanc par pied carré dépasse 5 à 10 sur une pelouse non irriguée et 20 sur une pelouse irriguée, un traitement insecticide est justifié.

1) Lutte biologique

Il existe de petits vers microscopiques nommés nématodes qui lorsqu’introduits dans le sol, pénètrent les vers et les détruisent en association avec des bactéries. Pour que le traitement soit efficace, il faut que le terrain soit bien irrigué avant le traitement et pendant deux semaines suivant celui-ci.  Aussi, il est important que la température du sol atteigne au moins 16 ˚C, donc vers le mois d’août et début septembre. Lorsque toutes les conditions gagnantes sont réunies, le taux d’efficacité se situera aux alentours de 50%.

2) Lutte chimique

Un nouvel insecticide a fait son apparition au Canada, il s’agit de l’imidacopride, (nom commercial : MERIT®). Ce produit sera efficace lorsque l’application est effectuée avant l’éclosion des œufs, donc en juillet. Il faut également que le terrain soit humide avant et irrigué après l’application (5 à 10 mm) pour que le produit pénètre profondément  dans le sol et éviter qui ne s’évapore. L’appliquer avant une pluie est donc idéal. Son efficacité peut atteindre 97% si toutes les conditions gagnantes sont réunies.